acces

Le marché à terme :

un outil de gestion du risque prix

 

Ce n’est pas un hasard si l’expansion des marchés à terme agricoles, en France, coïncide avec le démantèlement des outils de régulation de la PAC. La volatilité croissante des marchés qui en découle est, en effet, difficile à gérer pour tous les acteurs des filières agricoles. C’est dans ce contexte que le marché à terme trouve toute son utilité, en particulier pour les agriculteurs : il offre un moyen supplémentaire de sécuriser ses revenus.

Le principe du marché à terme (MAT)

Le marché à terme (MAT) permet un transfert du risque prix entre deux types d’opérateurs :

  • les acteurs de la filière (agriculteurs, organismes stockeurs, meuniers, triturateurs, exportateurs…) qui veulent se couvrir contre le risque de variation des prix,
  • les intervenants financiers ou « spéculateurs » qui profitent de ces variations de prix.

L'objectif pour un agriculteur

Le marché à terme (MAT) permet aux agriculteurs de sécuriser leurs prix de vente pour trois productions : le blé meunier, le maïs et le colza.
Les agriculteurs peuvent effectuer plusieurs types d'opérations sur le MAT :

  •  la couverture qui permet de fixer un prix à l'avance. L'agriculteur prend position sur le MAT lorsque le prix de ce marché couvre son prix d'objectif.
  •  les options qui permettent de fixer un prix minimum à l'avance et de profiter d'une hausse éventuelle des cours.

Ces opérations sont détaillées dans la partie.

Les atouts du marché à terme (MAT)

Le MAT, de par sa structure, offre plusieurs avantages :

  •  la transparence : les cotations du MAT sont accessibles à tous, et mises en ligne tous les jours (cf § cotations). Le MAT étant dérivé du marché physique, ces deux marchés sont très corrélés. La connaissance l'un des marchés donne une information qui peut être mise à profit dans la prise de décision.
  •  l'anticipation : le MAT est construit sur le principe des transactions à livraison différée, couramment pratiquées sur le marché physique (ex : je vends aujourd'hui pour livraison dans 3 mois). Le MAT permet ainsi de se positionner longtemps à l'avance sur la commercialisation de sa récolte (parfois encore prévisionnelle).
  •  la liquidité : le MAT réunit un nombre d'opérateurs important, ce qui permet d'effectuer facilement des transactions (à tout moment, un vendeur trouvera aisément un acheteur à qui vendre ses matières premières).
  •  la sécurité : le MAT est un marché organisé et sécurisé qui permet d'éviter les risques de contrepartie (ex : si l'acheteur est défaillant, le vendeur ne sera pas lésé).
Contacts | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS